Dimanche, 04 Novembre 2018 16:07

Le laboratoire vétérinaire en excellente santé

 

Raphaëlle Massard a résumé le cheminement brillant de l’entreprise. 
© Photo NR

 

Chaillac. L’entreprise Wyjolab, qui fêtait hier ses trente ans de présence dans l’Indre, a annoncé sa fusion prochaine avec la société sœur, Véto Pharma.
 
En s’installant, en 1988, à Chaillac, les fondateurs de l’entreprise Wyjolab s’inspiraient d’Alphonse Allais : l’air y était plus pur qu’en ville. Cette implantation en pleine campagne tenait compte d’un environnement propice au développement d’un laboratoire vétérinaire, mais aussi de la présence d’une main-d’œuvre stable et motivée, et d’un soutien sans faille des élus locaux. 
Un site de 11.000 m2 qui emploie 60 personnesLa mayonnaise a pris bien au-delà des espérances de l’ingénieur Jean Jolivet, qui s’était lancé dans l’aventure en compagnie d’une collègue : « Nous avons débuté dans un bâtiment de 1.000 m2. Le site, qui a été repris par des Japonais, des Américains et qui ne cesse d’évoluer, s’étend maintenant sur 11.000 m2 et emploie soixante personnes. »
La célébration des trente ans de l’entreprise a permis hier à 87 invités, dont le député, François Jolivet, et le président du conseil départemental, Serge Descout, de mesurer le chemin parcouru. Jean-Paul Hunaut, président du Syndicat des laboratoires pharmaceutiques vétérinaires, n’a pas manqué de souligner que la moitié des quarante sites installés à travers la France se trouvent en milieu rural, « dans des endroits comme celui-ci, où ne les attend pas. » Il a également insisté sur la « vitalité extraordinaire de la santé vétérinaire, accompagnée de beaucoup d’investissements. » Des propos relayés par Jérôme Gernais, président de la chambre de commerce de l’Indre. 
Raphaëlle Massard, P.-D. G du groupe de santé animale Véto Pharma a rendu hommage au personnel :« Des hommes et des femmes profondément attachés à leur entreprise et fiers de leur travail. L’effectif a été multiplié par deux, ces cinq dernières années et plusieurs millions d’euros ont été investis, sans perdre un esprit immuable et unique, le dépassement de soi. »
La jeune femme a aussi mis en avant « un emplacement géographique privilégié et une force de ruralité qui permet à un établissement comme le nôtre d’être accompagné et choyé par les élus. » Après avoir rappelé les valeurs fondatrices de la société (« exigence, respect des hommes et du travail »), Raphaëlle Massard a annoncé la fusion, au 1er janvier, de Wyjolab avec la société sœur Véto Pharma, qui gère déjà à Chaillac un site voué aux abeilles. La nouvelle entité s’appellera Véto Pharma Développement et Façonnage. Ceux qui pu ensuite visiter le site devront retenir ce nom.
Dans la même catégorie: « Le Fortuna Major Circus en famille

Recherche

Lettre

Contact

Vous souhaitez contacter la Mairie :

Contacter la Mairie